Test : Le vin sans alcool Bonne Nouvelle, vin rouge et vin rosé

Vin sans alcool Bonne Nouvelle : Vin rouge, vin blanc, vin rosé

 

Comment concilier plaisir de boire un verre de vin et grossesse ? Vous allez me répondre :  » impossible ! Ça met en danger le bébé. C’est irresponsable. » C’était sans compter sur les nouveaux vins sans alcool que j’ai découvert en flânant dans mon supermarché favori. J’ai testé le vin rouge sans alcool Bonne Nouvelle et le vin rosé sans alcool Bonne Nouvelle. (Lire des infos sur le processus de désalcoolisation du vin ici)

 

Le vin sans alcool Bonne Nouvelle

La marque Bonne Nouvelle propose des vins français désalcoolisés depuis 1988.

Pour faire plaisir à mes amis, dont une femme enceinte, j’ai acheté deux bouteilles de vin sans alcool : un rouge et un rosé.

 

Vin rose sans alcool Bonne Nouvelle

Vin rosé sans alcool Bonne Nouvelle

Autour de la table, le test a été sans appel. Le vin rosé sans alcool est un rosé ultra doux, à la couleur grenadine et au goût d’un rosé très coupé à l’eau. Mais il conserve son goût de rosé. Ce vin a beaucoup plu à la future maman.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vin rouge sans alcool Bonne Nouvelle

Vin rouge sans alcool Bonne Nouvelle

 

Le vin rouge sans alcool a lui fait l’unanimité… négative. La femme enceinte et les autres testeurs m’ont trouvé imbuvable. Son goût acre très marqué a déplu. Je l’ai trouvé râpeux et sans aucun intérêt. À éviter si vous ne voulez pas gâcher votre porte monnaie.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous serez sûrement intéressés par les recettes avec ces vins sans alcool. Réquia a cuisiné un boeuf bourguignon avec ce vin rouge sans alcool : lire la recette ici, Marmiton propose une recette de vin chaud sans alcool ici.

 

Les plus : vin rosé sympathique, goût sucré
Les moins : vin rouge sans alcool imbuvable, goût âcre très déplaisant

 

 

Informations pratiques :
-prix : 3,55 euros environ la bouteille
-où l’acheter : au supermarché

 

>> Plus d’informations sur Bonne Nouvelle, la page Facebook Vin Bonne Nouvelle

 




Il est 1 commentaire

Ajoutez le vôtre
  1. Marc

    Bonjour

    J’insiste sur le fait que je ne bois pas d’alcool. Il m’arrive de boire une gorgée de blanc ou rosé bien frappé dans le verre de mon épouse, après une petite bouillabaisse, ou une gorgée de Gigondas après une bonne daube, mais c’est tout !
    De passage chez Auchan, j’en ai profité pour acheter un rouge et un rosé. Le rosé étant au frais, je ne l’ai pas encore goûté.
    Je n’ai pas pu résister dès mon retour à goûter le rouge. Ô malheur ! Mais c’est infecte ce truc ! Une acidité bien marquée, un arrière goût sucré avec je ne sais quel artifice. Un goût de je ne sais quoi sauf de vin. Il reste la couleur…Ah oui, elle est belle !
    Bref, le verdict : dégueulasse ! Je ne sais même pas si mes canalisations PVC apprécieront…Je leur ferai plaisir en les rinçant au Destop qui lui, est beaucoup plus buvable…
    Je testerai une autre marque pour voir, mais je ne me fais pas trop d’illusions…
    Cordialement
    Marc
    PS: ça y est, j’ai pu tester le rosé bien frappé (heureusement ! ) Pas mieux, mais comme il était bien glacé, c’est passé. Je ne vois pas l’intérêt de cuisiner un bourguignon (je préfère la daube) avec ce type de mixture puisque une fois cuisiné, l’alcool s’est évaporé. Idem pour un vin chaud qui une fois flambé à perdu son alcool. Il serait fort intéressant de désalcooliser un bon vin et comparer avec l’original. Je pense qu’il n’y a pas que l’alcool qui s’envole….


Laisser un commentaire